Hélène Fleury, Artiste peintre sculpteureNouveautÚs

certains tableaux sont disponibles en reproduction, cliquez ici
 












Juin 2006

Hélène Fleury, Le Geste Libéré
magazine Parcours, été 2006, volume 12 numéro 2.,
par Robert Bernier

L’amour, la vie, l’amitié, les enfants, la main de l’autre, le regard… Peu importe les efforts, la volonté ou le désir d’exalter le quotidien, le sens des choses demeure un mystère. Et cela même si parfois il nous semble percevoir derrière le brouillard de l’existence une vérité limpide qui s’empresse aussitôt de se dissoudre dans l’atmosphère…. La vérité est la ressource la plus renouvelable de l’univers. Tout est toujours à recommencer. C’est à la fois tant mieux et tant pis ! Tout dépend du regard que l’on porte et des actes que l’on pose. L’artiste créateur le sait peut-être davantage parce qu'il demeure fondamentalement accroché au présent, une condition sine qua non de l’expression artistique. L’artiste multidisciplinaire Hélène Fleury le sait et le redoute. L’acte créateur ressemble beaucoup à ce que fait l’équilibriste sur son fil. Chaque œuvre est un recommencement et la seule certitude est celle de devoir se donner entièrement même si on risque de perdre pied dans son abîme intérieur.
Active dans la création artistique depuis plusieurs années déjà, Hélène Fleury a réalisé de nombreuses murales extérieures dans les régions de Québec et de Sherbrooke. Sculpteure de grand talent, elle a réalisé des bustes pouvant être qualifiés d’heureux réalisme, car même si près de la réalité, elle a su y garder sa distance. Elle a aussi créé plusieurs sculptures-fontaines à la facture surréaliste. Son énergie est pour l’instant consacrée à sa peinture. Une peinture qui a connu une mutation dans ses œuvres récentes. « Je me suis libérée d’une technique qui est parfois très contraignante. Si rester le plus proche possible de son modèle apporte des satisfactions certaines, cela peut aussi devenir restrictif. À ce stade de ma carrière et de ma démarche, j’ai senti un immense besoin de me libérer, de m’ouvrir à la peinture avec le moins d’obstacles possible », raconte Hélène Fleury au sujet de sa dernière production dont le thème pourrait être les paysages atmosphériques. « Je crois que le plus important dans mes tableaux récents est que chacun résulte du plaisir de peindre. Je ne cherche pas à faire des messages, à changer le monde de manière idéaliste. Je veux peindre, voilà tout ! Cela ne veut pas dire que je fais n’importe quoi. Pour moi, comme peintre, il était d’abord vital que j’apprenne à maîtriser la technique. » Un peu comme si la contrainte était le prix à payer pour trouver la liberté.
            La peinture d’Hélène Fleury est tactile et s’intéresse tout particulièrement à la sphère. « J’ai toujours été impressionnée par la sphère, je ne pourrais en expliquer la raison, c’est comme ça. Tout ne s’explique pas. Comme peintre, je trouve fascinant de la travailler en deux dimensions, c’est un défi. » Paysages interstellaires d’amas gazeux, de planètes et de phénomènes atmosphériques, les tableaux récents de l’artiste ne s’attardent plus, comme c'était le cas dans le passé, à raconter une histoire, à mettre le sujet à l’avant-scène, imprégné d’un contenu narratif. Maintenant, c’est au spectateur de fabriquer sa propre histoire, à moins qu’il ne fasse comme l’artiste et se laisse séduire et absorber par la peinture, tout simplement. En bout de ligne, tous conviendront qu’il y a un je-ne-sais-quoi dans ses toiles, un quelque chose de séduisant et de fascinant pour l’esprit. Mais quoi au juste ? Et l’identifier est-il si important aux yeux du regardeur ? Ne serait-il pas plus envoûtant de se laisser aller à l’œuvre, ensuite à soi ? Faire confiance à son œil et se faire confiance...
            Des projets ? « Mettre toutes mes énergies dans ma peinture. Explorer avec bonheur cette liberté acquise pour le plus pur plaisir. Et puis, je viens de faire l’acquisition d’une petite propriété en Espagne et dans un futur pas trop lointain, j’espère y passer plus de temps. Ma peinture s’enrichira certainement de cette lumière et de cet environnement merveilleux ! À suivre…

Retour